31/07/2009

Tous à l'alpage pour fêter le gruyère

prazrodet.jpgC'est déjà la cinquième année que les producteurs de gruyère d'alpage AOC organisent des journées de promotion dans leur chalet pour expliquer combien le gruyère d'alpage est un gruyère à part. Vous trouverez ci-après les dates prévues de ces journées on ne peut plus sympathique où on a l'occasion de découvrir ces petites fromageries au milieu des bois et des pâturages, de boire l'apéro avant de déguster une fondue, voire même de danser au son de l'accordéon ou du cor des Alpes.

Lire la suite

A Allaman, le Chasseur connaît bien sa viande

restaurant+chasseur+31.jpgCela fait maintenant presque une décennie que Marcelo et Monica Fernandez ont installé leur «consulat» argentin au centre d’Allaman, à l’enseigne du Chasseur. La décoration des deux salles de cette maison du XVIIIe fait dans le rustique chic, la plus grande des deux étant réservée aux non-fumeurs pour l’instant. Derrière, une terrasse abritée permet d’oublier la route Suisse qui passe devant l’établissement.

Lire la suite

30/07/2009

Une visite chez Guillaume Trouillot, à Aubonne

trouillot.jpgCela faisait un petit moment que je n'étais pas retourné à Aubonne, à l'Esplanade du jeune chef français Guillaume Trouillot. Ce garçon est doué, mais il avait grandi trop vite. Lorsqu'il était à Lonay, dans son petit Mont-Blanc, on admirait son savoir-faire, seul en cuisine, pour proposer une cuisine inventive, aux accents du Sud qui se mêlaient à quelques touches de modernité. Il a commencé à faire le traiteur, puis a bénéficié d'une opération promotionnelle comme en rêveraient tous les jeunes chefs: la TSR en avait fait son feuilleton d'été, alors que Trouillot montait son nouveau restaurant d'Aubonne. Il a rajouté par-dessus un livre chez Favre, l'ouverture de L'Aubergine à Lausanne, celle du Vieux-Moullin à Epesses et son bateau amiral en avait un peu souffert.

Lire la suite

25/07/2009

Vous en êtes encore aux verrines?

verrine_tomate.jpgC’est toujours le problème des modes. Il n’y a pas si longtemps, si vous ne serviez pas de verrine à l’apéro ou en entrée, vous étiez le dernier des ringards, le roi des has been. Il sortait dix bouquins de cuisine sur le sujet chaque semaine, chaque magasin rivalisait pour avoir son stock de verrines et autres cuillères. Et puis, plouf! La mode est passée, plus personne ne vous sert de verrine de peur de faire vieux jeu et vous voilà avec votre stock de petits verres payés une fortune au fond de votre armoire. C’est dur, non? Alors, faisons fi des modes et ressortons de temps en temps l’accessoire, idéal pour des apéros d’été sympa. Comme cette mousse à la tomate et féta dont vous me direz des nouvelles…

Lire la suite

Les adresses du chef: Thierry Bréhonnet, de l'Auberge communale de Saint-Légier

thierry Bréhonnet.JPGDans son Auberge communale de Saint-Légier, la terrasse a un beau succès. La cuisine de Thierry Bréhonnet aussi. Ce Breton, président d’Eurotoques Suisse, jongle avec talent entre sa brasserie et son gastro, où il propose homard ou viande bien grillée. Depuis quelques années, il s’est pris de passion pour les herbes sauvages qu’il cueille lui-même dans les Préalpes, les proposant ensuite dans sa carte d’été. Le filet de féra nage dans la benoite urbaine, le poulet fermier se parfume de mélilot et l’agneau de Jaman se nappe de serpolet. «Ça me détend de les chercher pendant mes congés. Et je fais de belles rencontres.»

Lire la suite

Les deux font la paire

TREILLE_DETOURER.JPGA Founex, Christian et Julien Dutruy ont repris le domaine familial de 24 hectares qui regroupe La Treille, La Doye et Les Romaines. L’un vigneron, l’autre œnologue, ils affichent de saines ambitions pour leurs vingt-huit vins, régulièrement récompensés dans de nobles concours. Pour l’été, ils ont ajouté à leur gamme deux nouveaux rosés.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, la côte, rosé | Lien permanent | Commentaires (1)

18/07/2009

N'arrête pas tes salades (de fruits)!

salade_de_brugnon.jpgEn se promenant dans les marchés et dans les vergers, on se rend compte qu’on vit une espèce de saison au paradis, où les fruits viennent tous du jardin d’Eden, gorgés de sucre et de goût. L’autre jour, j’ai découvert des brugnons, que certains appellent des nectarines, d’une maturité magnifique, encore fermes mais suaves sous le palais, parfumées comme une belle en tenue de soirée. Après en avoir mangé «à la main», on s’est décidé d’en faire aussi une salade un peu relevée dont voici le mode d’emploi. Rien que d’en parler, j’en ai encore le goût dans la bouche…

Lire la suite

La féra, le poisson qui a tout d’un grand

FERA_GUIDOUX_02.jpg«Quand je vois dans les journaux toutes ces recettes de saumon ou de dorade au gril, j’enrage. Ici, nous avons des féras magnifiques qui se prêtent très bien au jeu du barbecue.» Pêcheur à Ouchy, Serge Guidoux est aussi connu comme un des grands défenseurs de ce poisson du lac à la robe argentée, membre de la grande famille des salmonidés.

Lire la suite

Un Gamay de l'Orbe

Agiez_DETOURE.JPGAndré Poget et son fils Pierre-Yves seront ce week-end au caveau de Romainmôtier pour présenter leurs vins. Une excellente occasion de découvrir ces deux producteurs d’Agiez, qui exploitent 2,5 hectares entièrement en appellation Côtes-de-l’Orbe. Chez les Poget, on voit d’abord rouge, qu’il s’agisse de pinot noir, de gamaret et de garanoir, à la source d’un bel assemblage, comme celui de cabernet franc, sauvignon, dorsa et merlot, nommé Eucharis. En blanc, chasselas, gewurztraminer et un blanc de noir issu de pinot noir. De fort belles choses vendues à des tarifs raisonnables.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, cotes de l'orbe | Lien permanent | Commentaires (0)

Les adresses du chef, Romano Hasenauer, au Chalet-des-Enfants, au Mont-sur-Lausanne

chalet des Enfants_2378.jpgAu Chalet-des-Enfants, sur les hauts de Lausanne, Romano Hasenauer joue la carte de la nature à tout prix. Il faut dire que son auberge est magnifiquement située dans les bois, qu’il vient de refaire sa terrasse sous les platanes centenaires et que sa carte est terroir de chez terroir. Il cultive en plus un amour pour l’écologie intelligente qui se retrouve dans toute la chaîne de production. Comme dans sa carte des vins où il promeut, entre autres, des vins en biodynamie ou sans soufre.

Lire la suite

17/07/2009

L'homme qui cherche les meilleures vanilles

vaNILLE_02_CASSAM_CHENAI.jpgQuand on rentre dans l’appartement de Yoann Cassam Chenai, on est saisi par la puissante odeur de vanille. «Ah? Vous trouvez? Je ne la sens même plus.» Yoann a des origines indiennes et chinoises, mais c’est bien à Madagascar que sa famille a établi un comptoir d’épices il y a plus d’un siècle. Lui a travaillé à l’Ecole hôtelière de Lausanne, avant de travailler à Genève. Mais il «adore la vanille» et s’est mis en chasse des meilleures gousses du monde entier, qu’il importe en Suisse pour les chefs ou les pâtissiers et qu’il vend sur son site.

Lire la suite

16/07/2009

Benoît Violier distingué

ROCHAT_03_CHASSE.jpgVéritable somme cynégétique et gastronomique, le livre de Benoît Violier, La cuisine du gibier à poil d’Europe, vient d’être récompensé par la Société nationale des Meilleurs ouvriers de France, qui lui a décerné son Grand prix du livre. Quoi de plus normal pour le chef de cuisine du Restaurant Philippe Rochat, à Crissier, qui a été lui-même Meilleur Ouvrier de France en l’an 2000. Le jury a particulièrement apprécié «l’exhaustivité, la rigueur et l’inventivité» des quelque deux cents recettes dédiées à toutes les espèces de grand gibier chassable sur le continent européen. Le livre avait déjà obtenu le Prix de la littérature gastronomique 2008, octroyé par l’Académie internationale de la gastronomie. Le recueil, déjà vendu à plus de 6500 exemplaires, en est à sa 2e édition.

La cuisine du gibier à poil d’Europe, de Benoît Violier. Photographies de Pierre-MIchel Delessert, textes de Blaise Guignard, Ed. Gerfaut. www.opusculinaire.com.

11/07/2009

Pas courge, la soupe froide à la courgette

soupe-courgette.jpgJ’ai le bonheur d’avoir un petit coin de potager dans lequel je tente, parfois avec succès, de cultiver de beaux légumes et quelques petits fruits. Entre autres stars de mon coin de nature, les plants de courgette, vous savez, ces bêtes qui prennent un feuillage immense tout en produisant à l’excès. Le problème, c’est ça: ça donne, ça donne et il faut trouver des trucs pour consommer deux courgettes par jour, une fois que vous avez déjà inondé vos copains des surplus. Dieu merci, je vis avec quelqu’un qui a plus d’un tour dans son sac. Ainsi, l’autre soir, on a eu droit à une soupe froide de courgette au basilic à s’en lécher les babinettes!

Lire la suite

«Une année magnifique pour l’abricot»

ABRICOTS_VALAIS_02.jpg

«On a commencé à cueillir et on sait qu’on ne fait plus que ça pendant cinquante jours.» A Saxon, Julot Comby est un des grands producteurs d’abricots, un fruit dans lequel «il est tombé dedans étant petit, comme Obélix». Sur le domaine de 45 hectares qu’il exploite avec son fils et son beau-fils, les fruits orange représentent 16 hectares. «C’est mon fruit préféré, et on est au cœur de sa meilleure région en Suisse.»

Lire la suite

Un Tartegnin genevois

Feuillancines_DETOURE.JPGLa société Berthaudin est sise à Carouge (GE), mais ce négociant en vins et consultant œnologique en France possède également une cave sur La Côte, au Clos du Roussillon, à Tartegnin. Ce petit domaine produit de très jolies spécialités, régulièrement honorée d’un label Terravin.

Lire la suite

08:00 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud, la côte, blanc | Lien permanent | Commentaires (0)

Les adresses du chef, Edgar Bovier, du Lausanne Palace et du Château d'Ouchy

BovierTableEdgar.jpgEdgar Bovier régale les Lausannois de son talent dans de multiples tables. Celles du Lausanne Palace (la Table d’Edgar est en rénovation, mais le Côté Jardin et sa terrasse sont très fréquentables). Celle du Château d’Ouchy qui donne un air de vacances au moindre repas. Le Valaisan y déploie une cuisine de caractère, aux senteurs méditerranéennes, d’une belle limpidité. Pour les fournisseurs de ses différentes tables, il table sur la confiance et la durée.

Lire la suite

10/07/2009

A Lutry, le Rivage est ouvert avec bonheur sur le monde

HOTEL_RIVAGE_01.jpgCela fait une année que le chef Franck Moreau est aux cuisines du Rivage, sur les quais de Lutry, et il y a imposé ses belles qualités. Ce Parisien a passé dans des grandes tables de la capitale (Tour d’Argent, Plazza Athénée ou Lasserre) avant de travailler au Casino de Montreux. Dans le bel hôtel de Lutry, il propose deux cartes. Côté bistrot, les tables en bois accueillent autant ceux qui veulent juste boire un verre que ceux qui choisissent une des suggestions présentées sur le grand tableau noir. Côté restaurant, la carte joue davantage la qualité que la quantité, pour une cuisine joliment inventive, aux influences du monde entier et quelques classiques.

Lire la suite

Savoir manger par prés et par bois

Cueillette Orties_3006.jpgFrançois Couplan, le chantre des plantes sauvages, publie sa nouvelle encyclopédie pour faire redécouvrir les trésors de nos champs.

Il y a l’ortie, bien sûr, que l’on chasse de nos jardins, alors que ses jeunes pousses font de merveilleuses salades et que ses graines, grillées à la poêle, ajoutent de la saveur aux plats (sans parler des vertus aphrodisiaques que certains leur prêtent). Il y a la benoîte urbaine, dont la racine remplace le clou de girofle. Il y a les feuilles de fraisier qui sont comestibles crues lorsqu’elles sont jeunes et qui contiennent énormément de vitamine C. Il y a…

Lire la suite

14:16 Publié dans Divers | Tags : plante, préparation, livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Deux icônes suisses sous une plume française

perche.jpgIl est possible d’affirmer qu’environ 5% des perches consommées autour du Léman ont réellement été pêchées dans ses eaux.» L’homme qui ose émettre un tel avis n’est autre que le journaliste Pierre-Brice Lebrun, directeur de la collection Chemins gourmands, qui a écrit le petit fascicule  La perche du Léman.

Lire la suite

14:09 Publié dans Produits | Tags : livre, produit, poisson, fromage | Lien permanent | Commentaires (0)

04/07/2009

Laissons les crevettes dans leur jus

crevette_orange.jpgOn n’invente jamais rien, vous le savez bien. Quand nous avons eu l’idée de cette rubrique qui proposait des recettes avec moins de cinq ingrédients, c’était suite à l’incroyable succès de ces deux Australiennes qui, sous la marque 4 Ingredients, commercialisent livres, site web, émissions TV. Manifestement, nous ne sommes pas les seuls à copier sur le voisin. Pour preuve, ce bouquin déniché dans une bonne librairie, intitulé Quatre ingrédients seulement (Ed. Parragon). Les 80 recettes suivent le principe du titre évidemment. Et on a découvert plein de trucs sympas. Comme ces crevettes au jus d’orange d’une belle simplicité et d’un goût soyeux. Tout ce qu’on aime, quoi!

Lire la suite