Widgets Amazon.fr

« Laissons les crevettes dans leur jus | Page d'accueil | Savoir manger par prés et par bois »

10/07/2009

Deux icônes suisses sous une plume française

perche.jpgIl est possible d’affirmer qu’environ 5% des perches consommées autour du Léman ont réellement été pêchées dans ses eaux.» L’homme qui ose émettre un tel avis n’est autre que le journaliste Pierre-Brice Lebrun, directeur de la collection Chemins gourmands, qui a écrit le petit fascicule  La perche du Léman.


Comme tous ceux de la collection, l’ouvrage débute par un texte ethnogastronomique qui narre la réalité et l’histoire de cette icône des bistrots du rivage. Le journaliste y raconte le plaisir qu’il y a à manger des filets de perche sur une terrasse en buvant un chasselas de Lavaux, rappelle que la féra ou l’omble chevalier sont meilleurs pour la gastronomie, se moque de l’appellation «filets de perche du lac» et raconte sa recherche du restaurant idéal. C’est écrit avec humour et beaucoup d’infos exactes. Cela parle aussi du lac, des bateaux ou des comtes de Savoie. Une quinzaine de recettes suivent, dont certaines peu connues, avant une série d’adresses pratiques.

fromage.jpgLe gruyère de Suisse

Le fromage de Gruyère, qui suit les mêmes principes. Françoise Barbin-Lécrevisse rappelle que ce fromage aurait causé la mort de l’empereur romain Antonin le Pieux, par indigestion. L’auteur se penche sur l’histoire du comté, sur la bataille pour la protection de ce fromage qui se termine par l’AOC. Mais elle profite également pour se pencher sur la double-crème, la poire à Botzi et la Bénichon, tous ces musts de la même région. Là aussi, recettes et bonnes adresses concluent ce recueil. Pour une fois que des Français se penchent sur notre pays sans enfoncer des portes ouvertes ou faire des erreurs, il est bon de le relever.

14:09 Publié dans Produits | Tags : livre, produit, poisson, fromage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.