Widgets Amazon.fr

« Un beau coup de Reboul | Page d'accueil | Place aux jeunes cuisiniers! »

25/06/2009

Les Françaises sont timorées avec le vin

femmes_et_vin.jpgUne Française sur quatre «boit rarement du vin» contre seulement une sur dix à l’étranger. C’est un des résultats étonnants de l’enquête commandée par Vinexpo sur les femmes et le vin. Cette étude a été réalisée auprès de 4306 femmes de France, Allemagne, Japon, Royaume-Uni et Etats-Unis. Dans l’Hexagone, seules 52,3% de ces dames déclarent consommer du vin au moins une fois par semaine, contre 62,6% sur la moyenne de l’étude. Recordwomen absolues, les Américaines, qui sont 92,5% à boire un verre au moins une fois par semaine!


Pourquoi boivent-elles? A près de 80%, parce qu’elles en «aiment le goût». Là aussi, les Françaises font exception, en n’étant que 62,7% a formuler cette réponse. «Elles voient davantage la boisson comme un élément d’accompagnement de la nourriture», explique Robert Beynat, directeur général de Vinexpo, au magazine Le Vigneron.

En majorité, nos voisines voient le divin breuvage comme «une boisson traditionnelle et culturelle», alors que les autres femmes interrogées citent d’abord le «style de vie». Et, si les non-Françaises sont 72% à affirmer acheter chez le caviste, les Hexagonales sont 60% à dire préférer la grande distribution!

Toujours chez nos voisines, deux tiers déclarent que lors de leurs achats, elles choisissent des vins qu’elles connaissent déjà. Et un tiers seulement prétend ne pas avoir besoin de conseil pour acheter, alors que les Britanniques sont près des deux tiers à l’affirmer. Enfin, elles dépensent en moyenne 4 euros par bouteille (!), et seule un tiers d’entre elles sont prêtes à aller jusqu’à 8 euros!

16:44 Publié dans Vins | Tags : vin, france, femmes | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il vaut mieux d'acheter le vin contrôlé, parce qui sait où ont été produits les autres.

Écrit par : Caleb | 16/10/2009

Bon, ben je ne dois pas être si française que ça (non Bon papa. n'hurlez pas, vous n'avez pas libéré la France pour des prunes!), ou alors je deviens suisse: yes! Enfin intégrée ou presque : )
Blague à part, il me semble que la "jeune génération" sait davantage apprécier le vin et délaisse un peu les alcools forts. Il me semble également que cela va de pair avec la passion grandissante pour la cuisine et les bonnes choses de la vie en général (cf blogs, émissions TV, magasins spécialisés en hausse,...), couplée à ce retour au terroir et au travail des artisans tels que les vignerons. En tout cas, force est de constater que les américaines sont une fois de plus pionnières ; )

Écrit par : Pauline | 03/11/2009

Les commentaires sont fermés.