Widgets Amazon.fr

« Un Villette en or | Page d'accueil | Le mystère des parfums des vins »

23/05/2009

Mon divorce d'avec Betty

farfalle.jpgDisons-le sans galanterie: je trouve que Betty Bossi a pris 1) un coup de vieux; 2) un sacré accent suisse allemand. Je dis ça avec la voix contrite d’un amant déçu. Car Betty et moi, il y a fort longtemps, avons vécu une belle aventure, presque une passion. Je dévorais chacune de ses créations avec gourmandise, je dépensais sans compter pour ses gadgets ménagers. Puis nos vies se sont éloignées, nos ambitions écartées. Elle s’est mise à paner ses escalopes, à glisser de l’orange sur ses steaks. C’en était trop! Nous avons rompu. En lisant le dernier Le Menu, la publication des producteurs de lait, je me suis demandé s’il pourrait y avoir quelque chose entre nous, tant elle me rappelle ma Betty jeune, avec ses recettes simples et faciles, sans trop de chichi. Je vous livre ici celle des farfalle aux brocolis. Rien de «bouleversifiant», juste un petit truc pour casser la routine. Peut-être ai-je vieilli aussi…


Ingrédients pour quatre en entrée:

  • 600 g de brocolis parés, détaillés en petites fleurettes
  • 1 oignon haché
  • un peu de beurre
  • 2 dl de bouillon
  • 1 dl de crème
  • un peu de zeste de citron
  • sel et poivre
  • 400 g de farfalle
  • 50 g de sbrinz râpé (AOC évidemment).

Préparation:

  1. Faites revenir les brocolis et l’oignon dans le beurre. Mouillez avec le bouillon et la crème, assaisonnez. Laissez mijoter un quart d’heure à couvert.
  2. Réservez un tiers de brocolis et réduisez le reste en purée. Ajoutez les fleurettes de brocolis réservées et faites chauffer doucement.
  3. En même temps, faites cuire les pâtes al dente dans une grande quantité d’eau salée. Egouttez.
  4. Répartissez les pâtes sur les assiettes, nappez de sauce et saupoudrez de fromage.

Les commentaires sont fermés.