Widgets Amazon.fr

« Et ils mettaient quoi comme sel au mésolithique? | Page d'accueil | Au Mont, l’Auberge a repris son vol »

13/05/2009

Les vins vaudois se mettent au marketing

Le nouveau secrétaire général de l'Office des vins vaudois est dynamique. Nicolas Schorderet annonçait à son mardi de la presse deux nouveautés déjà... La première se passe du côté des Côtes de l'Orbe, qui marie vins et chocolats. La seconde veut redynamiser le Salvagnin, sous l'impulsion des trois principales caves vaudoises. Voyons cela en détail:


vin_chocolat.jpg1. Croquons les Côtes de l'Orbe!

Les vignerons du Caveau de Romainmôtier ont suivi l'idée et le concept développé par notre confrère Alexandre Truffer: célébrer le mariage du vin et du chocolat. En liant ainsi deux produits emblématiques de la Suisse, ils ne peuvent qu'espérer fêter un prochain succès... Non, sans rire, le caveau va proposer des formules de dégustation entre les crus des neuf vignerons associés et les créations cacaotées de Pascale Philippe, l'âme de Passionnément Chocolat, à Yverdon, qui a sélectionné dix crus pour le caveau.

Les visiteurs pourront toujours commander un déci au caveau sans chocolat. Mais ils pourront aussi choisir la formule Dégustation (1 dl de vin, 4 chocolats, 9 fr.), la Gourmandise (1,5 dl, 6 chocolats, 15 fr.) ou Duo (4 dl de vin, deux exemplaires de tous les chocolats, soit vingt pièces, 40 fr.). Les enfants ne sont pas oubliés avec une offre à 6 francs, qui combine 4 chocolats et deux boissons... sans alcool.

Plus d'infos sur www.vinetchocolat.ch.

2. Redynamisons le Salvagnin!

Le Salvagnin est la vieille appellation d'origine contrôlée des rouges vaudois. C'est sous ce nom que sont encore commercialisés deux tiers des rouges du canton. Mais c'est devenu une appellation fourre-tout, où se confondent tous les styles et types de vins. Les trois principales caves vaudoises, Hammel, Schenk et Uvavins, ont donc pris l'initiative de relancer le Salvagnin, en créant une charte de qualité de manière privée et volontaire.

Le concept? Le Salvagnin doit être un "vin rouge coloré, fruité, épicé, d'une structure tannique moyenne, charnu et souple, facile à boire en toute circonstance". Le but de ces trois maisons est de faire adhérer d'ici à 2012 tous les producteurs à cette charte de production. L'idée étant de réduire l'hétérogénéité des vins vendus sous l'appellation, afin que les clients sachent à peu près ce qu'ils vont boire quand ils en achètent une bouteille, quel que soit le producteur.

Ce Salvagnin doit contenir au minimum 50% de gamay, 20% de gamaret et/ou de garanoir et 10% de pinot noir. Pour relancer ce "nouveau Salvagnin", une campagne de promotion va être lancée des deux côtés de la Sarine, insistant sur l'accord des mets les plus divers à ce vin, de la saucisse aux choux jusqu'aux sushis. En voici quelques exemples:

salvagnin.jpg

De plus, une contre-étiquette rappellera les grands principes du vin. Plus d'infos? www.salvagnin.ch.

12:20 Publié dans Vins | Tags : vin, vaud | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.