Widgets Amazon.fr

« Quand la cuisine thaï se modernise | Page d'accueil | Des cours de cuisine? »

26/09/2008

Sale journée pour la pomme

pomme.gifVous n'êtes pas sans savoir que c'est aujourd'hui 26 septembre la Journée suisse de la pomme. Vous l'ignoriez? A cette occasion, des producteurs vont distribuer des pommes gratuites dans trente lieux publiques de Suisse. L'initiative est sympa d'autant que c'est le seul fruit indigène disponible toute l'année, que l'Helvète moyen en consomme 16 kilos par année, qu'elle est hypocalorique et passe bien la soif. Bref, le rêve. Mais...


Mais, cette année, la pomme suisse n'est pas à la fête quand même. La récolte de cette année ne devrait être que de 132'640 tonnes, soit une baisse de 15% par rapport à 2007. C'est la plus faible des cinq dernières années. Et l'autre fruit qui rigole encore moins, c'est la poire. Cette année, on ne cueillera que la moitié des poires de 2007, soit 15'650 tonnes!

A quoi doit-on cette baisse? D'abord à l'importante récolte de 2007. Les arbres fruitiers ont souvent un phénomène d'alternance. Après une année riche en fruits, l'année suivante voit une baisse du nombre de fruits par arbre. L'autre problème tient à la sécheresse du printemps, moment du début de la croissance. 

10:30 Publié dans Produits | Tags : fruits, pomme | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

La diminution des récoltes de poires n'est pas effective pour toutes les variétés. Et la plus répendue dans notre pays, la "bonne poire", elle n'est pas prise en compte dans la statistique ci-dessus.
Fin 2007, nous étions 7,6 millions de "bonnes poires" dont très peu de pourries , sauf les "poires politiques" qui n'ont pas la pêche en raison des pépins qui s'accumulent.
En admettant une moyenne de 60 kg par "bonne poire" et 1% de "poires pourries", un simple calcul nous indique que, fin 2007, il y avait environ 450'000 tonnes de "bonnes poires" en Suisse.
... Des "bonnes poires" qui sont aussi de vrais pommes. Ce n'est pas les fils de Tell qui me contrediront!

Écrit par : Père Siffleur | 26/09/2008

Père Siffleur est fort en calcul!
Quant aux vraies pommes, je veux parler des pommes de table, il y en aura bien assez heureusement. Le marché en absorbe quelque 50 à 60 000 tonnes, le reste est destiné à la production de jus quand il est cueilli.
Pas de raison de s'alarmer. Le geste des producteurs montre d'ailleurs que nous n'allons pas au devant d'une pénurie!

Écrit par : blagueur | 26/09/2008

La baisse de production ne rime pas avec baisse de la qualité. Au contraire. Fâcheux pour les producteurs, pas forcément pour nous autres, consommateurs.

Écrit par : Estèbe | 02/10/2008

Pour Estèbe,

Une preuve supplémentaire pour nous conforter dans l'idée que les "pépins" des uns permettent d'offrir des "coups de cidres" à d'autres!

Écrit par : Père Siffleur | 03/10/2008

Les commentaires sont fermés.