Widgets Amazon.fr

« Un dernier Jean-Louis au Comptoir pour la soif? | Page d'accueil | Une tarte au gruyère et au miel »

10/09/2008

Manger de la viande réchauffe la planète

boeuf.jpgManger de la viande participe massivement au réchauffement climatique. Cette affirmation n'est pas celle d'un zozo total, mais bien celle de Rajendra Pachauri, très sérieux directeur du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (GIEC), récipiendaire du Prix Nobel de la Paix 2007. Ses propos, rapportés par le journaliste britannique The Observer repris par Le Temps ont de quoi surprendre le profane, et alimentent surtout des débats plutôt... chauds sur la blogosphère.


En quoi le steak réchaufferait-il la planète? La FAO annonçait déjà en 2006 que la production de viande était responsable d'un cinquième des émissions de gaz à effet de serre. Il y a plusieurs raisons, explique Pachauri:

  • Le nombre croissant de bétail provoque une déforestation massive, de nombreuses forêts étant défrichées pour devenir des pâturages. 30% de la surface émergée de la Terre est consacrée à l'élevage.
  • Le système digestif des ruminants produit 37% du méthane causé par les activités humaines. Et le méthane réchauffe 23 fois plus le climat que le gaz carbonique! En résumé, les pets de vache sont aussi dangereux que les gaz d'échappement!
  • Autres responsables: la production des engrais et des machines destinés à l'élevage et au transport du bétail, l'énergie nécessaire à la marche des abattoirs et des usines

Le GIEC affirme donc que la consommation de viande produit plus de gaz à effet de serre que la circulation! D'autant que le réchauffement menace la production agricole. Le groupe a ainsi calculé que "les rendements agricoles pourraient chuter de moitié en Afrique d'ici à 2020."

Rajendra Pachauri n'est pourtant pas un extrémiste. Il ne demande pas l'arrêt immédiat de la consommation de viande. Il propose d'y aller en douceur, de ne plus manger de viande un jour par semaine, puis de baisser progressivement. J'ose encore vous mettre une recette de boeuf sur ce blog?

Commentaires

Et pour semer et récolter des légumes ont prend quoi ? Aucune machinerie??...et le lésier qu'ils ont besoin qui est l'engrais Bio pour les faire pousser vient d'où?
Ici nous sommes des producteurs de veau de grain et nos voisins qui récoltent des légumes Bio utilisent notre lésier pour faire pousser leurs légumes.

Les vaches ne servent pas juste pour la viande mais pour tous les produits laitiers.. fromage.. yaourt, lait.. crème glacée, ect...

alors on élimine beaucoup de nourriture sur la planète non..
Plus de viande, plus de légumes, plus de produits laitiers, plus de céréales, plus de légumineuses parce quelles demandent du lésier aussi pour pousser.

juste mon opinion

Écrit par : Sakya | 10/09/2008

très sérieux directeur du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (GIEC). Il suffit d'avoir le mot GIEC qui contredit le terme "très sérieux"

Écrit par : DdDNews | 11/09/2008

Je suis éleveur de bovins et de porcs et je pense sincèrement qu'il ya beaucoup d'abus dans tous ce qui ce dit.
premièrement: les Paul Mc cartney ou autre végétarien se croit tout permis pour affirmer de telles choses (je ne pense pas que leurs voyages en avion, leurs concerts,... ne pollue pas)
deuxièmement: la viande bovine est une des productions les plus extensives dans le monde (système herbe,...)l'herbe est un puit à carbone ainsi que les céréales que les vaches consomment (1ha de maïs équivaut à 4 ha de forêts en piégage de carbone).
troisièmement: si l'on supprimme l'élevage bovins:plus de lait, plus de viandes et énormément d'emplois supprimer (en france, l'agriculture est le deuxième secteur d'activité en matière de création d'emplois)

Voila, j'espere que j'ai été assez clair, tout cela pour dire qu'il y en marre des "écolos à deux balles" avec eux:pas d'éoliennes (c'est moche), pas de méthanisation (Ca peut exploser), pas de compostage (ca pue),... en clair, il faudrait revenir au moyen age alors que l'agriculture a fait beaucoup d'efforts.

Écrit par : piro | 21/02/2010

Les commentaires sont fermés.