Widgets Amazon.fr

« Une Troika comme là-bas | Page d'accueil | Des livres de cuisine »

11/11/2007

Une Grappa qui ne saoule pas

Invité l'autre soir par Jean-Jacques Gauer à la Grappa. Le premier est directeur du Lausanne Palace & Spa, le second est l'ancienne Grappe d'Or reprise par un trio de passionnés de cuisine italienne et qui a reçu 13/20 au dernier GaultMillau. La raison de l'invitation? Le Palace a repris à 100% le restaurant du bas du Cheneau-de-Bourg, pour en simplifier l'administration. En simplifiant la gestion, on a également simplifié quelque peu la carte et un peu baissé les prix.

Outre le plaisir de la compagnie de Jean-Jacques Gauer, cet homme distingué qui a su rester simple, nous avons également apprécié la cuisine du chef Giorgio. Une gastronomie italienne de qualité, avec une gamme de prix autour des 20 fr. pour les entrées et des 40 pour les plats. Dans les premiers, ce carpaccio tiède de veau, ruccola et champignon sous une légère couche à peine fondue d'un fromage italien dont on a oublié le nom. Ca peut sembler lourd quand on l'entend, mais c'était fort bien quand on l'a mangé.

Au chapitre des plats, la tagliatta était tendre à souhait, avec quelques olives pour la relever dans une composition toute en goût et en légèreté. Le cochon de lait choisi par Michel était, dit-il, parfait de moelleux. Dans les desserts, le sabayon est fait minute. Et Pipo, le maître d'hôtel sorti d'une comédie italienne, vous poussera peut-être vers le café du professeur. une composition mousseuse et caramélisée. A se relever la nuit (pas à cause de la caféine!).

Bref, la Grappa semble avoir pris un nouveau départ prometteur. Tant mieux. Les bonnes adresses italiennes sont parfois trop rares.

La Grappa, rue Cheneau-de-Bourg 3, 1003 Lausanne. Tél. 021 323 07 60.

Les commentaires sont fermés.