Widgets Amazon.fr

« Vinea, 14e succès | Page d'accueil | Frédy contre les chimistes »

05/09/2007

Ce fou de Gillou


Je ne sais pas si vous connaissez ce fou de Gillou, alias Gilles Wannaz, vigneron de son état, à la Tour de Chenaux, au-dessus de Cully. Ce garçon, fils de vigneron, libertaire, avance en âge comme en philosophie. Ascète d'un côté, fêtard de l'autre, il ne cesse aujourd'hui de vouloir aller à l'essentiel. Surtout, à côté de son domaine viticole et des quelques démêlés avec une banque cantonale que nous ne nommerons pas (...), Gillou s'est lancé il y a déjà quelques années dans la cuisine, avec le même souci de l'étonnement comme du retour aux sources.

Les festivaliers de Montreux l'auront découvert sur la belle terrasse Nespresso, posée sur les quais, où il servait de petites assiettes très jardin. Les invités des brunches 24 heures le connaissent depuis quelques années, puisqu'il s'y occupe du buffet. Samedi dernier, il avait transformé le Marché couvert de Montreux en marché paysan, où 12 stands proposaient de petites choses toutes simples... et tout simplement délicieuses. Celui qui n'a jamais goûté ses gelées de tomates sur pain de campagne a raté quelque chose.

A l'heure de se quitter, on discutait cuisine, évidemment. Et l'on cherchait une entrée facile pour un repas qui s'annonçait. "Essaie le carpaccio de viande séchée", m'a soufflé Gillou. Derrière ce nom qui étonne, que du tout simple, que des produits. La viande séchée se dispose à plat sur des assiettes, on y ajoute des copeaux d'un beau parmesan, une belle huile d'olive et quelques gouttes de balsamique. Salez, poivrez, le tour est joué. Merci, Gillou!


Gilles Wannaz
Saurez-vous reconnaître un Gilles Wannaz sur ces deux photos?

11:27 Publié dans Recettes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.